L'agenda des évènements en Corse

Vitalba

Né en 2002, le groupe Vitalba est issu du « Riacquistu », berceau de tant d’autres groupes corses contemporains.

La pratique de la polyphonie traditionnelle constitue l’un de ses fondements. Elle transparaît dans son travail de création, par la place prépondérante accordée aux voix. Son répertoire peut cependant être scindé en deux parties :
d’une part des polyphonies chantées à Cappella, dont les chants profanes et sacrés de la tradition populaire corse constituent l’ossature. Y sont ajoutées des polyphonies plus récentes, créées par des groupes corses contemporains, ainsi que quelques chants issus de pays voisins ou plus lointains ; d’autre part des chansons, créations propres du groupe, dont les très belles « Mi ne vogu » et « Stirling Bridge » sont déjà rentrées dans l’inconscient collectif insulaire.

Sur le socle de la musique corse traditionnelle, de nombreuses autres influences sont venues nourrir le travail du groupe, qui s’est aussi enrichi de l’apport d’instruments. Mais il accorde toujours beaucoup d’importance aux textes, ainsi qu’aux voix qui prolongent « l’architecture » du chant corse traditionnel.
Ces chansons ont fait l’objet de l’enregistrement de deux albums, intitulés « A lu ghjornu spuntatu » et «D’umbria è di Sulana » . Un troisième album est actuellement en préparation.

  Membres : 

  • Guitare, chant : Toussaint MONTERA PIVANA
  • Chant : Marc BENEDETTI
  • Guitare, cetera, chant : Francois PIERI
  • Chant : Stéphane GRISONI
  • Chant : Laurent MASSIANI
  • Chant : François ROCCHI
  • Chant : Lionel FRANCHI
  • Guitare basse : Batti GAMBINI

  facebook.com/groupevitalba

Prochains concerts de Vitalba

X

Propriété intellectuelle et contenu du site Internet

Le contenu rédactionnel du site web www.corsevent.com appartient exclusivement à la société CORS'EVENT. Cette dernière possède les droits exclusifs d'exploitation des photographies, ilustrations et vidéos présentes sur le site web www.corsevent.com. Toute reproduction, totale ou partielle, est formellement interdite.
Lire les mentions légales