L'agenda des évènements en Corse

Groupe Scolaire de Sotta

Adresse: ville, 20146 Sotta

Mairie de Sotta - Le Village 20146 SOTTA

Site Web Page Facebook

ITINERAIRE

LAT 41.5557157 LONG 9.1066071

Tél : 04 95 71 20 75 Fax : 04 95 71 23 97

Le Village 20146 SOTTA
20 146 Sotta
04 95 71 20 75
04 95 71 23 97 (fax.)
COMMUNE DE SOTTA

La région de Sotta était habitée depuis fort longtemps comme le témoignent les vestiges archéologiques découverts sur ce territoire et datant de la préhistoire, et les différentes grottes aménagées «Oriu», chaos granitique consolidé par un mur qui servait d’habitat primitif puis de réserve à foin ou à grain, que l’on peut contempler dans des hameaux comme Chera, Canni, Saparacce ou encore Cardettu.

Le culte torréen était présent sur le plateau de cagna et la commune recèle des vestiges mégalithiques d’une grande richesse, dans la plaine d’Avretu, passage obligé entre les deux rives du sud et entre mer et montagne.

Dix sept sites archéologiques ont été répertoriés par la D.R.A.C. (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

Mais de nombreux autres,qui semblent être méconnus, mériteraient d’être identifiés par des spécialistes.

Actuellement le patrimoine archéologique de Sotta n’est pas exploité sur le plan touristique, excepté le site de Tappa situé en limite de la commune de Ceccia, datant d’environ 1900 av JC Enceinte cyclopéenne entourant un village et renfermant une torre monumentale.

Les autres sites, malheureusement, pour la plupart inaccessibles sont :

  • la zone archéologique de Punta Campana à Sotta Village
  • le site néolithique des Sardani à Sotta Village
  • la zone archéologique du Monte d’Aguja à Sotta Village
  • les sites néolithiques de Cardettu
  • la zone archéologique de Vallebona à Salva di Levo
  • la zone archéologique de Petra Longa entre Petra Longa

Salvini et Purgu

  • le site médiéval Sant’Agostinu à Chera
  • le site néolithique du Casteddu de Conca à Cancaraccia
  • Etc ….

La carte archéologique établie par la D.R.A.C – Source D.R.A.C de Corse du Sud fait mention de ces vestiges, enregistrés dans la base nationale de la carte archéologique.

Patrimoine architectural

Châteaux et chapelles médiévales ont été retrouvées, souvent à l’état de ruines :

Castellu di Conca, situé au sommet d’une colline dominant la plaine d’Avretu correspondrait au château d’Ursu Alamanu décrit comme le centre d’un lieu de culte.

Au pied de ce relief existait un système d’habitat et de chapelle Sant’Andria, du 10ème siècle, en cours de restauration.

Citons également la chapelle de San Martinu, au cimetière de Sotta et Sant’Ursula à Pietra Longa Filippi, dont il ne reste que des ruines, et qui serait la sœur jumelle de San Quilicu de Montilati.

A Chera, la chapelle Sant’Agustinu est classée au titre des monuments historiques depuis 1980. Bâtie au 7ème siècle et restructurée au 10ème siècle elle fut construite en granite rose puis en calcaire. Elle permettait à un moine de vivre de son troupeau et de son jardin tout en dispensant l’office.

Sur le plateau de Cagna, on trouve également, un petit joyau d’architecture montagnarde : les bergeries de Bitalza.

Une quinzaine seulement ont été restaurées par leurs propriétaires et servent de résidences de villégiature.

Deux chapelles ont été construites. Le site offre des vues panoramiques et l’ambiance des lieux est exceptionnelle. Une association a été créée dont la préoccupation actuelle est la préservation du plateau et la prévention incendie.

Il existe trois sources sur le plateau dont une serait thermale ainsi qu’un gisement de glaise qui permettait aux bergers d’isoler le sol de leurs abris



Précédent
X

Propriété intellectuelle et contenu du site Internet

Le contenu rédactionnel du site web www.corsevent.com appartient exclusivement à la société CORS'EVENT. Cette dernière possède les droits exclusifs d'exploitation des photographies, ilustrations et vidéos présentes sur le site web www.corsevent.com. Toute reproduction, totale ou partielle, est formellement interdite.
Lire les mentions légales